Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice Permis B Auto Ecole à Nice
 

Permis BPERMIS B

 
TARIFS

 
Tarif au 01/03/2019

FORMULE A L’UNITE B :
  • 1 Evaluation de départ sur véhicule : 45€.
  • 1 Constitution du dossier ANTS : 29€.
  • 1 Accès Internet validité 6000 questions ou 3 mois : 25€ (facultatif).
  • 1 Livre de code : 15€ (facultatif).
  • 1 Accès à la salle de code : 99€ validité 1 an (facultatif).
  • 1 Passage à l'Examen Code : 30€.
  • 1 Heure de conduite : 45€.
  • 1 Accompagnement à l'examen pratique : 45€.
  • 1 Livre de vérifications intérieurs/extérieurs : 5€ (facultatif).
  • 1 Modification de dossier (Changement de catégorie ; duplicata) : 29€
 

 
DOCUMENTS A FOURNIR

 
PRESENCE OBLIGATOIRE D'AU MOINS UN DES PARENTS LORS DE L'INSCRIPTION (SI MINEUR).
  • 3 e-photos de préférence ou 3 Photos conformes type passeport.
  • L'original de la carte d'identité.
  • L'original de la carte d'identité d'un parent (si mineur).
  • L'original du livret de famille si nom différent.
  • L'original du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l'attestation provisoire en instance de convocation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l'attestation individuelle d'exemption pour les – de 25 ans (si pas de permis).
  • L'original de l'ASSR 2 ou ASR, si non passé l'ASSR 1 ( si pas de permis) OU
  • L'original du permis de conduire si vous en possédez un.
  • 1 Enveloppe « Lettre suivie 50 gr. » que vous allez acheter à la poste.
  • 6 Timbres tarif en vigueur
  • L'original d'un justificatif de domicile de moins de 6 mois (sont admis : Facture téléphone fixe ou mobile, eau, gaz, électricité, impôts).
  • 1 Attestation d'hébergement.
  • L'original de la carte d'identité de l'hébergeant.
 

 
PRECISIONS

 
CONSTITUTION DU DOSSIER ANTS :
 
L'auto-école fait une demande en votre nom à la Préfecture afin de pouvoir enregistrer votre dossier.
A la suite de cette demande, un texto vous sera envoyé ainsi qu'un mail de l'ANTS ( vérifiez dans vos courriers indésirables).
Vous devez créer un compte, et vous connectez.
Vous devez aller dans votre espace conducteur et là une fenêtre va s'ouvrir en vous demandant de valider la demande faite par l'auto-école. Vous avez un délai maximum de 7 jours pour valider cette demande.
Si cette demande n'est pas validé en temps et en heure, le site supprimera automatiquement votre dossier et l'auto-école devra le refaire. Des frais de constitution de dossier vous seront facturés en plus.
Vous recevrez alors un second mail, il faudra à partir du lien www.permisdeconduire.ants.gouv.fr vous connectez avec vos identifiants et valider la demande faite par l'auto-école.
Si cette fenêtre ne s'ouvre pas, déconnectez-vous et reconnectez-vous sur le site de l'ANTS. Une fois cette demande validé, vous recevrez un mail de confirmation.
Si vous avez au préalable donné des e-photos à l'auto-école, vous n'aurez plus de démarches à faire.
Par contre, si vos photos sont des photos type passeport, vous devrez venir à l'auto-école dans les 10 jours afin de signer la demande de permis et qu'elle soit envoyée dans les temps, sinon le dossier se supprimera automatiquement.
Si vous rencontrez des difficultés, contactez le bureau du Lundi au Vendredi de 9h30 à 13h ainsi que le Mercredi de 14h à 19h.

 
 
DEROULEMENT DES EPREUVES

 
Épreuve théorique générale dans un centre d’examen
Vous devez d'abord passer une épreuve théorique générale, le code.
 
Déroulement de l’épreuve
Le jour de l'épreuve, il faut vous munir d'une pièce d’identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans.
Les résultats vous sont adressés par courrier postal ou électronique le jour même de l'épreuve.
 
Après obtention du code, vous devez, dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d'obtention de cette admissibilité, passer l'examen pratique de conduite.
 
Durant ces 5 ans, vous avez droit à 5 présentations maximum pour réussir l'épreuve pratique.
 
Si vous êtes déjà titulaire d'un autre permis de conduire, comprenant épreuve théorique et pratique, établi depuis moins de 5 ans, vous ne passez que l'épreuve de conduite.
 
Le bénéfice de l'admissibilité de l'épreuve théorique reste acquis en cas de changement, soit de filière de formation, soit de catégorie ou de sous-catégorie du permis de conduire.
 
À savoir : il n'existe pas de système d'équivalence en France d'une épreuve théorique qui a été réussie dans un autre pays.
 
Épreuve pratique
Après la réussite du code, vous pouvez vous présenter à l'épreuve pratique.
 
Le jour de l'épreuve, vous devez vous munir d'une pièce d’identité en cours de validité ou périmée depuis moins de 2 ans.
 
Compétences évaluées
L'épreuve pratique permet d'évaluer :
  • Le respect des dispositions du code de la route,
  • Votre connaissance du véhicule et votre capacité à déceler les défauts techniques les plus importants,
  • Votre maîtrise des commandes et de la manipulation du véhicule pour ne pas créer de situations dangereuses,
  • Votre capacité à assurer votre propre sécurité et celles des autres usagers sur tout type de route, à percevoir et à anticiper les dangers engendrés par la circulation,
  • Votre degré d'autonomie dans la réalisation d'un trajet,
  • Votre capacité à conduire dans le respect de l'environnement et à adopter un comportement courtois et prévenant envers les autres usagers, en particulier les plus vulnérables.
 
Déroulement de l'épreuve
L'épreuve dure 32 minutes. Vous devez au début présenter un document d'identité. Puis, vos documents d'examen et votre livret d'apprentissage (en cas d'apprentissage anticipé de la conduite) sont vérifiés.
 
Vous êtes installé au poste de conduite et l'expert vous présente l'épreuve.
 
Un test de vue est réalisé.
 
Le test de conduite, d'une durée minimale de 25 minutes, comporte notamment :
  • La vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule,
  • La réalisation de deux manœuvres différentes, dont une obligatoirement en marche arrière.
Le certificat d'examen du permis de conduire est ensuite établi.
 
Pour les personnes ayant suivi une formation B et ayant subi un échec à l’examen pratique, vous avez la possibilité de partir en conduite supervisée avec un accompagnateur pendant 3 mois, moyennant un changement de catégorie, un RDV préalable de 2 heures, un RDV pédagogique de 2 heures et une réinscription à l’examen pratique.
 
Résultat de l'épreuve pratique
Depuis le lundi 19 janvier 2015, les candidats au permis de conduire peuvent consulter sur internet les résultats obtenus à l'épreuve pratique, 48 heures après l'examen. Ils peuvent aussi télécharger leur certificat provisoire en cas de réussite.
 
Il suffit de se rendre sur le site www.permisdeconduire.gouv.fr et de remplir un formulaire : numéro de dossier (transmis lors de l'inscription à l'examen), date de naissance et catégorie de permis de conduire.
 
Le candidat pourra savoir s'il a obtenu la mention "insuffisant" ou "favorable". En cas d'échec, "les raisons et pistes d'amélioration" seront précisés sur la page web.
 
Ceux qui ont obtenu leur permis pourront télécharger sur ce même site leur certificat d'examen du permis de conduire (CEPC). Ils pourront aussi le récupérer auprès de leur école de conduite.
Ce certificat est valable pendant quatre mois, à dater du jour de l'examen.
En cas de contrôle, le certificat peut être présenté sur smartphone, tablette ou dans sa version imprimée, accompagné d'une pièce d'identité.
 
Délivrance du permis de conduire
Au cours du délai de 4 mois de validité du certificat, le permis de conduire vous est adressé par voie postale à votre domicile.
 
Si vous êtes absent lors du passage du facteur, il dépose un avis de passage. Vous avez ensuite 15 jours pour récupérer votre permis à La Poste. Passé ce délai, le permis est renvoyé à l'expéditeur et vous devrez contacter la préfecture pour faire une nouvelle demande de permis de conduire.
 
Pour suivre la production et la distribution de votre permis, vous pouvez utiliser le téléservice mis en place par l'Agence nationale des titres sécurisés (ANTS). Vous pouvez également vous renseigner en téléphonant à l’ANTS.
 

 
PERSONNES ET VEHICULES CONCERNES

 
Le permis B est le permis qui permet de conduire les voitures. Il est nécessaire pour acquérir éventuellement d'autres permis tels que celui de la catégorie BE et les permis poids lourds des catégories C1, C, D1 et D.
 
Personnes concernées
L’examen pratique de la catégorie B est accessible à partir de l'âge de 18 ans.
 
L’examen théorique de la catégorie B est accessible à partir de l'âge de 17 ans. (16 ans en AAC)
 
La validité du code est de 5 ans si aucun examen n’est obtenu, de même si un examen est obtenu.
 
Véhicules pouvant être conduits avec le permis B
Le permis B permet la conduite des véhicules dont le PTAC (poids total autorisé en charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes.
 
Aux véhicules de cette catégorie peut être attelée une remorque dont le PTAC est inférieur ou égal à 750 kg.
 
Peuvent aussi être conduits avec le permis B les mêmes véhicules attelés d'une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est supérieur à 750 kilogrammes, sous réserve que la somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque de l'ensemble n'excède pas 3,5 tonnes.
 
Durée de validité du permis
Le permis B a une durée de validité de 15 ans renouvelable si vous ne commettez pas d'infraction entraînant la suspension, le retrait ou l'annulation de votre permis et si vous n'êtes pas atteint de problèmes de santé qui limitent sa validité.
 
Mentions figurant sur le permis
Vision
Si vous portez des lunettes correctrices ou des lentilles de contact, la mention "port de verres correcteurs obligatoires" (lunettes correctrices, lentilles cornéennes ou verres de contact) figure sur le permis (code restrictif 01).
Il est alors obligatoire de porter un dispositif de correction pour conduire.
 
À noter : Si vous portez des lentilles, il est recommandé d'être en possession de lunettes correctrices également dans le véhicule.
 
Période probatoire
La période probatoire est de 3 ans (ou de 2 ans si vous avez passé le permis en pratiquant la conduite accompagnée).
 
jeune conducteurPendant toute la durée de la période probatoire, le signe distinctif "jeune conducteur" (communément appelé "autocollant A") doit être apposé à l'arrière du véhicule.
Pour le permis B, la date de la fin de la période probatoire est portée en face de la catégorie. Ainsi, il n'est pas nécessaire de demander un nouveau permis à l'issue de cette période.
 
Sanction en cas de non-respect de la catégorie mentionnée sur le permis
Pour conduire un véhicule, vous devez être titulaire de la catégorie correspondante du permis de conduire en état de validité et respecter les restrictions d'usage mentionnées sur le titre.
 
Le fait de ne pas apposer le signe distinctif "jeune conducteur" (appelé "autocollant A") à l'arrière du véhicule constitue une contravention de 2ème classe, sanctionnée par une amende forfaitaire sans retrait de points.
Le fait de conduire un véhicule sans respecter les conditions de validité ou les restrictions d'usage du permis de conduire est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 4ème classe et entraîne la perte de 3 points du permis de conduire.
 
Des peines complémentaires peuvent être prononcées :
  • La suspension du permis de conduire, pour une durée de 3 ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle,
  • L'interdiction de conduire certains véhicules à moteur, y compris ceux pour la conduite desquels le permis de conduire n'est pas exigée, pour une durée de 3 ans au plus,
  • L'obligation d'accomplir, à ses frais, un stage de sensibilisation.
 
Sanction en cas de conduite sans permis
Le fait de conduire un véhicule sans être titulaire du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule considéré est un délit punissable d'un an d'emprisonnement, de 15 000 € d'amende.
Si vous êtes propriétaire du véhicule utilisé, vous pouvez également être condamné à la peine complémentaire de confiscation obligatoire du véhicule (sauf décision contraire et motivée du juge).